1/

Avec le Covid-19, la faim aussi guette les plus pauvres

Des habitants de deux bidonvilles dans la zone de Geeta Colony font la queue pour obtenir un repas basique fourni par le gouvernement. A Mayur Vihar des habitants de logements modestes et de bidonvilles adjoignant font la queue pour obtenir de l’eau potable. La police encadre ces moments afin de faire appliquer les règles de distanciation sociale. Avec environ 400.000 pauvres urbains ayant perdu leur gagne-pain à cause du confinement national de trois semaines déclaré le 24 mars, le gouvernement de Delhi a mis en place plus de 500 centres de distribution de repas, deux par jour, gratuits, à travers la capitale. La distribution d’eau a toujours existé, mais la situation de contagion rend l’exercice plus délicat.

Publication initiale sur mon compte Facebook.
Johann Rousselot Blog #03

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up