L'oeil public

La décroissance

2012-2014 – France

Le mouvement décroissant, à la fois écologiste et politique, qui se dresse contre la société de consommation et sa logique destructive, amène de plus en plus de citoyens à faire le choix radical de vivre dans la simplicité volontaire, en se reconnectant à la nature, en vivant à la campagne. Ce mouvement est répandu, bien que toujours marginal, dans tout le monde occidental. Retour à la terre, rejet de la société du gaspillage, de l’idéologie de la croissance infinie… les acteurs de la décroissance prennent toutes les couleurs et toutes les formes mais sont indéniablement reliés par cette même pensée : notre société va droit dans un mur et il est urgent de changer de direction, de système économique, et ce, radicalement. La plupart se lancent dans l’agriculture en devenant des néo-ruraux, repeuplent doucement quelques villages quasi abandonnés, comme la plupart en France, souhaitent manger biologique, rétablir des relations humaines profondes… En somme tout ce que la vie en ville a détruit.
Il est étrange ce mouvement, en ce sens qu’il donne l’impression de vivre dans le passé et l’avenir à la fois. Il célèbre le bon vieux temps, celui d’avant la mécanisation et la robotisation, une nostalgie d’un monde où le plastique n’existait pas, ni l’obsolescence programmée, ni l’agriculture intensive… Et cependant nombre d’idées au coeur de ce mouvement font grand sens et offrent des clefs évidentes à un avenir plus serein pour nos sociétés développées. On ne peut plus vivre au XXIè siècle selon le schéma qui a prévalu depuis la révolution industrielle. Beaucoup le pensent en dehors du mouvement, mais peu ont le cran de sauter le pas pour accorder sa vie.
Le mouvement décroissant, dans sa grande diversité, héberge aussi des paumés, qui préfèrent la misère à la campagne, et des radicaux politisés qui trouvent dans cette lutte pour un autre monde une bonne raion de vivre, et une cause bien plus grande qu’eux-mêmes.

Aucune réponse pour “La décroissance”

Laisser un commentaire