1/

Caire & Déliquescence

2012-2014 - Le Caire, Egypte
Eloigné du coeur de la révolution autour de la Place Tahrir, j'ai arpenté cette si vieille cité. Depuis des décennies, l’Égypte accuse une formidable stagnation. J'ai édité cette petite métaphore visuelle en parcourant mes archives. Comme si la majorité réclamait un tranquille status quo, et rien d'autre. Déambuler dans les rues du Caire, c'est être confronté en permanence à un degré de décrépitude extrême et d'un temps figé. Une vision métaphorique de cette ville est retranscrite dans l'idée du très beau graffiti de l'homme-chat peint par Ganzeer sur un mur près de la Place Tahrir : une représentation anthropomorphique du peuple égyptien tel une créature futée mais déchue de sa gloire passée, face à une crise d'identité criante.
C'est une période de transition, Moubarak n'est plus, remplacé par Al Sissi, duquel il ne faut sans doute pas espérer beaucoup ; le régime militaire qu'il a sous ses ordres doit avoir des idées pour la société aussi poussiéreuses et décaties que la ville du Caire l'est.
Editorial & autres histoires

Consultez le slideshow ci-dessous pour lire les légendes des photographies

Laisser un commentaire

Scroll Up