1/

Now Delhi – Les 30 désastreuses

2014-2016 - Inde
Projet soutenu par une bourse du CNAP (Centre National des Arts Plastiques, Ministère de la Culture) via le fonds de soutien à la photographie documentaire (2014), et par la bourse AFD-Polka en 2015.
Il y a des siècles de cela, Delhi était la cité la plus peuplée du monde. Pour le meilleur ou pour le pire, tout indique que la conurbation actuelle, Delhi NCR (National Capital Region), va le devenir à nouveau. Ses multiples villes satellites et son expansion urbaine rapide, emmenée à toute bringue par la loi de l’automobile, ont fait de Delhi l'assoupie, la soeur « collet monté » de Bombay l'exubérante, une mégalopole sans qu’elle ait bien eu le temps de s’en rendre compte.
Les autorités ont passé leur temps à courir derrière la réalité en espérant l'harnacher, et n'ont eu de cesse, depuis la Partition (création du Pakistan), d'essayer de contrôler les vagues migratoires et leurs conséquences urbanistiques. /.../
Projets personnels
/.../ Les rêves d’édification de la société post-coloniale, se joignant à ceux des architectes modernistes, furent quelque peu frustrés par l'urgence humanitaire des années 1950. La centralisation économique issue des idéaux socialistes Nehruviens fît le reste en termes de planification urbaine. Puis vînt le Plan de 1996, pour enrayer le mouvement de prolifération urbaine typique des pays du tiers-monde dans les années 1980. Développement massif de l'économie grise et usurpation de l'espace public en furent des traits majeurs. Au vu des mutations monumentales nées de l'ouverture économique du pays en 1991, les autorités en sont à présent à tenter d'appliquer le Plan "Delhi 21" (échéance: 2021).
Brutalement contemporaine, Delhi est une jungle de laquelle chacun tente de s’échapper, de se protéger quotidiennement, faute de quoi elle vous dévore.
Delhi NCR illustre à merveille ce paradoxe : si vous améliorez une ville, plus de gens viendront s'y installer ; et si plus de gens viennent, ce lieu empirera. Les défis sont immenses : accès à l'eau potable, réseaux de transport public, énergie, pollution, durabilité... Le Grand Delhi est un archétype du territoire urbain au XXIè siècle, mené par les forces de la globalisation, et l'incubateur d'un avenir urbain fort incertain. Un Frankenstein urbain.

Consultez le slideshow ci-dessous pour lire les légendes des photographies

Visual Portfolio, Posts & Image Gallery for WordPress
GURGAON, LA PLUS CONNUE ET LA PLUS PROSPERE DES VILLES SATELLITES DE DELHI, EST DEPUIS DES ANNEES LA VITRINE DE LA MODERNISATION DU PAYS (AU NORD). TEMOIN D’UNE URBANISATION FOLLE, GURGAON EST DEVENUE UN CENTRE FINANCIER ET INDUSTRIEL MAJEUR AVEC LE TROISIEME MEILLEUR REVENU PAR HABITANT DU PAYS, ET UN INCUBATEUR DE L’ECONOMIE DES TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DE LA DELOCALISATION DES SERVICES. SA POPULATION EST PASSEE DE 37.868 HABITANTS EN 1961 A 1.66 MILLIONS EN 2001, ET S’ETALE SUR 730 KILOMETRES CARRES. PLUS DE LA MOITIE DES ENTREPRISES CLASSEES DU FORTUNE 500 Y SOUS-TRAITENT DES OPERATIONS. LES ARCHITECTES EXERCANT A GURGAON ONT APPRIS A TAIRE LEUR CONSCIENCE CONCERNANT LES QUESTIONS DU RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE OU DE L’EPUISEMENT DES RESSOURCES, COMME L’EAU EN PARTICULIER. LES NAPPES PHREATIQUES ONT ATTEINT DES NIVEAUX ALARMANTS. LE BUT DES TOURS ET DES BATIMENTS CHICS OU FANTAISISTES, QUI CONSOMMENT ENORMEMENT D’ENERGIE, N’EST PAS DE PROCURER SIMPLEMENT UNE MEILLEURE QUALITE DE VIE OU UN MEILLEUR ENVIRONNEMENT PROFESSIONNEL, MAIS AUSSI DE PROJETER UNE IMAGE DE MODERNITE ET DE VILLE COSMOPOLITE. EN TERMES D’INFRASTRUCTURES PUBLIQUES, LES REALISATIONS QUI REVIENNENT A L’ETAT SONT TOUJOURS A LA TRAINE ; EN SOMME, ON CONSTRUIT DES TOURS DE HAUT STANDING PAR CENTAINES TANDIS QUE L’EVACUATION DES EAUX USEES, LA FOURNITURE EN COURANT OU LES BRETELLES ROUTIERES PEINENT A DEVENIR REALITE. GURGAON, DELHI NCR, DECEMBRE 2008.
RANG LAL BHATI, 65 ANS, PAYSAN DU VILLAGE DE BISRAKH. QUARANTE ACRES DE SES TERRES ON ETE ACQUISES POUR DES PROJETS IMMOBILIERS. DIXIT – JE N’AIME PAS DELHI, À CAUSE DE CES TOURS QUI POUSSENT SUR NOS TERRES. – QU’EST-CE QUI FERAIT DE DELHI UNE VILLE MEILLEURE? EN REDUISANT LE CHOMAGE. – QUELLE EST LA PREMIERE CHOSE QUE VOUS FERIEZ AVEC UNE SOMME D’ARGENT ILLIMITEE? AUCUNE IDEE. LE VILLAGE DE BISRAKH ABRITE 6000 HABITANTS, POUR LA PLUPART PAYSANS. EN 2008, L’AUTORITE PUBLIQUE DE GREATER NOIDA A ACQUIS LA PLUPART DE LEURS TERRAINS DE MANIERE COERCITIVE, POUR DES PROJETS INDUSTRIELS. ELLE LES A ENSUITE REVENDUS À DES PROMOTEURS IMMOBILIERS DU PRIVE, APRES AVOIR MODIFIE LE PLAN LOCAL D’URBANISATION. LES PAYSANS, FURIEUX LORSQU’ILS ONT CONNU LE BENEFICE REALISE PAR L’AUTORITE, ONT FINI PAR DEPOSER PLAINTE A LA COUR D’ALLAHABAD. ILS ONT GAGNE LE PROCES ET ONT PU OBTENIR UNE COMPENSATION FINANCIERE HONNETE. CERTAINS SONT DEVENUS AINSI TRES RICHES DU JOUR AU LENDEMAIN, SE SONT CONSTRUITS DE GRANDES MAISONS ET ONT ACQUIS DE BELLES VOITURES, MAIS LA PAYSANNERIE N’EST PLUS, ET LES PLUS JEUNES SE RETROUVENT AU CHOMAGE OU A LA RECHERCHE D’EMPLOIS, PRINCIPALEMENT DANS LE SECTEUR DE LA CONSTRUCTION CES TEMPS-CI. DELHI NCR, MARS 2015.
UN BERGER EMMENE SON TROUPEAU A LA RECHERCHE DE PATURAGES ENCORE DISPONIBLES DANS LA MUNICIPALITE DE GREATER NOIDA, QUI SE DEVELOPPE RAPIDEMENT ET OU LES IMMEUBLES RESIDENTIELS POUSSENT PAR CENTAINES. TOUT AUTOUR LES TERRES AGRICOLES SONT PEU A PEU ACHETEES ET REVENDUES AUX PROMOTEURS IMMOBILIERS. IL Y AVAIT 216 VILLAGES DANS CETTE REGION ADMINISTRATIVE, ET IL N’EN RESTE QU’ENTRE 15 ET 20 DONT LES TERRES N’ONT PAS ETE ACQUISES. DELHI NCR, MARS 2015.
PUBLICITE POUR UN NOUVEL ENSEMBLE RESIDENTIEL – MON DESIR A ETE ATTISE. EXPERIMENTEZ UN STYLE DE VIE INEDIT – EN CONSTRUCTION PRES DE LA VILLE DE BHIWADI, UNE AUTRE ZONE DE DELHI NCR QUI CONNAIT UNE CROISSANCE PHENOMENALE. LE CONFORT MODERNE ET UN STYLE DE VIE MONDIALISANT SONT LES CARACTERISTIQUES INCONTOURNABLES MISES EN AVANT DANS LE MARKETING DE CES ENSEMBLES FERMES ET SECURISES, QUI POUSSENT PAR MILLIERS. DELHI NCR, INDE, DECEMBRE 2014.
KISHAN LAL, 81 ANS, PAYSAN, A QUATRE FILS ET QUATRE FILLES. IL EST NE ET A GRANDI DANS CE VILLAGE, BISRAKH. DIXIT – NOUS SOMMES COMME DES MORTS VIVANTS. TOUT NOUS A ETE PRIS. ONZE ACRES DE MES TERRES ON ETE ACHETEES. JE NE SUIS PAS DU TOUT HEUREUX. MES ENFANTS TRAVAILLENT COMME OUVRIERS SUR LES CHANTIERS DE CONSTRUCTION. – – QU’EST-CE QUI FERAIT DE DELHI UNE VILLE MEILLEURE? LE CHOMAGE EST LE PLUS GROS PROBLEME. – QUELLE EST LA PREMIERE CHOSE QUE VOUS FERIEZ AVEC UNE SOMME D’ARGENT ILLIMITEE? IL NE REPOND PAS. LE VILLAGE DE BISRAKH ABRITE 6000 HABITANTS, POUR LA PLUPART PAYSANS. EN 2008, L’AUTORITE PUBLIQUE DE GREATER NOIDA A ACQUIS LA PLUPART DE LEURS TERRAINS DE MANIERE COERCITIVE, POUR DES PROJETS INDUSTRIELS. ELLE LES A ENSUITE REVENDUS A DES PROMOTEURS IMMOBILIERS DU PRIVE, APRES AVOIR MODIFIE LE PLAN LOCAL D’URBANISATION. LES PAYSANS, FURIEUX LORSQU’ILS ONT CONNU LE BENEFICE REALISE PAR L’AUTORITE, ONT FINI PAR DEPOSER PLAINTE A LA COUR D’ALLAHABAD. ILS ONT GAGNE LE PROCES ET ONT PU OBTENIR UNE COMPENSATION FINANCIERE HONNETE. CERTAINS SONT DEVENUS AINSI TRES RICHES DU JOUR AU LENDEMAIN, SE SONT CONSTRUITS DE GRANDES MAISONS ET ONT ACQUIS DE BELLES VOITURES, MAIS LA PAYSANNERIE N’EST PLUS, ET LES PLUS JEUNES SE RETROUVENT AU CHOMAGE OU A LA RECHERCHE D’EMPLOIS, PRINCIPALEMENT DANS LE SECTEUR DE LA CONSTRUCTION CES TEMPS-CI. BISRAKH, DELHI NCR, MARS 2015.
SEANCE DE YOGA MATINAL. KAUSHAMBI, DELHI NCR, MARS 2015.
ZONE INDUSTRIELLE DE GHAZIABAD, DELHI NCR, MARS 2015.
DES PAUVRES VIVANT DANS UN BIDONVILLE PROCHE FONT DE LA RECUPERATION PARMI LES DECHETS FRAICHEMENT ARRIVES SUR L’UNE DES TROIS PLUS GRANDES DECHARGES DE LA REGION, UNE VERITABLE COLLINE. ILS RECHERCHENT AVANT TOUT LE METAL, QU’ILS PEUVENT REVENDRE POUR LE RECYCLAGE. L’EXPANSION RAPIDE DE LA CLASSE MOYENNE INDIENNE ET SON DESIR D’EMBRASSER LA CULTURE CONSUMERISTE DE L’OCCIDENT SIGNIFIE TOUJOURS PLUS DE DECHETS. LA SEULE VILLE DE DELHI EN PRODUIT ENVIRON 9200 TONNES PAR JOUR, UNE AUGMENTATION DE 50 PC DEPUIS 2007. SANS AUCUN TRI SELECTIF, DES DECHETS MENAGERS AUSSI BIEN QU’INDUSTRIELS SONT DEVERSES ICI. COMME TOUTES LES DECHARGES DE LA REGION, IL N’Y A ICI AUCUN TRAITEMENT DES FLUIDES TOXIQUES, QUI S’ENGOUFFRENT DANS LES NAPPES PHREATIQUES. L’EMPILEMENT DES DECHETS PRODUIT AUSSI DU METHANE, QUI EST UN GAZ A FORT RECHAUFFEMENT DE L’ATMOSPHERE, AINSI QUE LA SOURCE DE NOMBREUX FEUX DE DETRITUS, CONTRIBUANT A L’INSECURITE DES CHIFFONNIERS ET A LA MAUVAISE QUALITE DE L’AIR. LES EXPERTS DISENT QU’IDEALEMENT SEULS 10 A 15 PC DES DECHETS DEVRAIENT TERMINER DANS CES DECHARGES, SI UNE VERITABLE POLITIQUE EN CE SENS ETAIT CONDUITE. OKHLA INDUSTRIAL ESTATE, DELHI SUD, DECEMBRE 2014.
DISPUTE DE TERRITOIRE ENTRE CHIENS, PARMI LES DECHETS FRAICHEMENT ARRIVES SUR L’UNE DES TROIS PLUS GRANDES DECHARGES DE LA REGION, UNE VERITABLE COLLINE. L’EXPANSION RAPIDE DE LA CLASSE MOYENNE INDIENNE ET SON DESIR D’EMBRASSER LA CULTURE CONSUMERISTE DE L’OCCIDENT SIGNIFIE TOUJOURS PLUS DE DECHETS. LA SEULE VILLE DE DELHI EN PRODUIT ENVIRON 9200 TONNES PAR JOUR, UNE AUGMENTATION DE 50 PC DEPUIS 2007. SANS AUCUN TRI SELECTIF, DES DECHETS MENAGERS AUSSI BIEN QU’INDUSTRIELS SONT DEVERSES ICI. COMME TOUTES LES DECHARGES DE LA REGION, IL N’Y A ICI AUCUN TRAITEMENT DES FLUIDES TOXIQUES, QUI S’ENGOUFFRENT DANS LES NAPPES PHREATIQUES. L’EMPILEMENT DES DECHETS PRODUIT AUSSI DU METHANE, QUI EST UN GAZ A FORT RECHAUFFEMENT DE L’ATMOSPHERE, AINSI QUE LA SOURCE DE NOMBREUX FEUX DE DETRITUS, CONTRIBUANT A L’INSECURITE DES CHIFFONNIERS ET A LA MAUVAISE QUALITE DE L’AIR. LES EXPERTS DISENT QU’IDEALEMENT SEULS 10 A 15 PC DES DECHETS DEVRAIENT TERMINER DANS CES DECHARGES, SI UNE VERITABLE POLITIQUE EN CE SENS ETAIT CONDUITE. OKHLA INDUSTRIAL ESTATE, DELHI SUD, DECEMBRE 2014.
KHATUN, 32 ANS, RECUPERE DES BRIQUES DANS LA DECHARGE DE BHALSWA ET LES REVEND. ELLE VIT AU PIED DE CETTE DECHARGE GRANDE COMME UNE COLLINE, DANS UN BIDONVILLE. ELLE GAGNE JUSTE ASSEZ POUR ACHETER A MANGER. ORIGINAIRE DE SAHARSA DANS LE BIHAR (UN ETAT PARMI LES PLUS PAUVRES EN INDE), ELLE EST ARRIVEE A DELHI A L’AGE DE 12 ANS POUR UNE VIE MEILLEURE, MAIS LA VIE EST PIRE ICI, DIT-ELLE. DIXIT – JE N’AI PAS PU ETUDIER MAIS J’ENVOIE MA FILLE A L’ECOLE CAR JE NE VEUX PAS QU’ELLE VIVE COMME MOI. BHALSWA COLONY, DELHI NORD, AVRIL 2015.
MOUSSE D’ORIGINE INCONNUE, COLOREE PAR LES POUDRES DU FESTIVAL HOLI QUI S’EST DEROULE QUELQUES JOURS AVANT. LA RIVIERE YAMUNA, PARMI LES PLUS SACREES ET VENEREES EN INDE, EST AUSSI PARMI LES PLUS POLLUEES DU MONDE, TOUT PARTICULIEREMENT SUR LE SEGMENT DE DELHI, 48KM QUI REPRESENTENT 2 POUR CENT DE SA LONGUEUR TOTALE ET CONTRIBUENT A PLUS DE 50 POUR CENT DE SA POLLUTION. SON EAU EST TOTALEMENT IMPROPRE A LA CONSOMMATION, A LA BAIGNADE ET A TOUTE VIE AQUATIQUE. ENVIRON 57 MILLIONS DE PERSONNES DEPENDENT DE SON EAU TOUT LE LONG DE SON COURS, ET ELLE CONTRIBUE A 70 POUR CENT DE LA FOURNITURE EN EAU A DELHI. ELLE N’EST PLUS AUJOURD’HUI QU’UN GIGANTESQUE EGOUT. AVEC ENVIRON TROIS MILLIARDS DE LITRES D’EFFLUENTS INDUSTRIELS, EAUX DOMESTIQUES USAGEES ET AUTRES SUBSTANCES TOXIQUES DEVERSES QUOTIDIENNEMENT (SUR TOUTE SA LONGUEUR), LA YAMUNA EST LA GRANDE HONTE DE LA MEGALOPOLE. POUR LES DELHIITES, ELLE EST TOUT SAUF UN LIEU DE PROMENADE OU UN MONUMENT NATUREL VALORISANT LE CAPITAL DE LA VILLE. TOUT LE MONDE LUI TOURNE LE DOS, SAUF LES PAYSANS CULTIVANT SUR SES BERGES, OU CEUX QUI L’APPROCHENT POUR DES RAISONS RELIGIEUSES. DELHI SUD, MARS 2015.
MANOHAR, 75 ANS, EST VENU A DELHI, OU SON FILS VIT DANS UNE CABANE DE BRIC ET DE BROC SQUATTANT ENTRE DES VILLAS ET DES IMMEUBLES RESIDENTIELS, DANS L’ESPOIR DE TROUVER UN TRAITEMENT POUR SA MALADIE. IL A DEPENSE DES DIZAINES DE MILLIERS DE ROUPIES SANS QUE LES DOCTEURS PUISSENT IDENTIFIER SON PROBLEME ET LUI ADMINISTRER LE CAS ECHEANT UN TRAITEMENT. EN ATTENDANT, IL PASSE DU TEMPS AVEC SON PETIT-FILS. KAUSHAMBI, DELHI NCR, MARS 2015.
DES PAUVRES SQUATTENT SOUS UN PANNEAU PUBLICITAIRE – EXCLUSIF. PRETS POUR L’EMMENAGEMENT. DES VILLAS POUR VOUS – SUR LES BORDS DE LA RIVIERE YAMUNA, LE LONG DE LA VOIE RAPIDE DELHI-NOIDA EXPRESSWAY. LES LOW RISE HOMES SONT UN SIGNE DU LUXE SUR LE MARCHE DE L’IMMOBILIER. NOIDA, DELHI NCR, DECEMBRE 2014.
SHAKTI ENCLAVE, UN MELANGE DE BIDONVILLES ET DE CONSTRUCTIONS NON AUTORISEES OU LA MAJORITE DE LA POPULATION EST MUSULMANE. DELHI SUD, FEVRIER 2015.
TRONICA CITY, UN PROJET RESIDENTIEL DE 7000 APPARTEMENTS, CONSTRUIT PAR BHARAT CITY BUILDERS, UNE AFFAIRE FAMILIALE. DELHI NCR, DECEMBRE 2015.
JAYANT, 41 ANS, AVEC SON EPOUSE ET SES ENFANTS DANS LE PARC DE JEUX DE LEUR ENSEMBLE RESIDENTIEL, EST UN AGENT IMMOBILIER. IL VIT À DELHI DEPUIS 25 ANS. DIXIT – DELHI N’EST PAS TERRIBLE MAIS C’EST UN TERRAIN D’OPPORTUNITES. JE GAGNE MA VIE ICI. – QU’EST-CE QUI FERAIT DE DELHI UNE VILLE MEILLEURE? LA POLLUTION ET LE TRAFIC SONT LES PLUS GROS PROBLEMES. – QUELLE EST LA PREMIERE CHOSE QUE VOUS FERIEZ AVEC UNE SOMME D’ARGENT ILLIMITEE? JE DEPENSERAIS TROIS QUARTS POUR MA FAMILLE ET MOI-MEME, ET LE RESTE POUR LE DEVELOPPEMENT DE L’UTTARAKHAND (UN ETAT HIMALAYEN AU NORD). INDIRAPURAM, DELHI NCR, AVRIL 2015.
AVANT LE DEPART DU WOMEN’S CAR RALLY A GURGAON. GURGAON, LA PLUS CONNUE ET LA PLUS PROSPERE DES VILLES SATELLITES DE DELHI, EST DEPUIS DES ANNEES LA VITRINE DE LA MODERNISATION DU PAYS (AU NORD). TEMOIN D’UNE URBANISATION FOLLE, GURGAON EST DEVENUE UN CENTRE FINANCIER ET INDUSTRIEL MAJEUR AVEC LE TROISIEME MEILLEUR REVENU PAR HABITANT DU PAYS, ET UN INCUBATEUR DE L’ECONOMIE DES TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DE LA DELOCALISATION DES SERVICES. SA POPULATION EST PASSEE DE 37.868 HABITANTS EN 1961 A 1.66 MILLIONS EN 2001, ET S’ETALE SUR 730 KILOMETRES CARRES. PLUS DE LA MOITIE DES ENTREPRISES CLASSEES DU FORTUNE 500 Y SOUS-TRAITENT DES OPERATIONS. LES ARCHITECTES EXERCANT A GURGAON ONT APPRIS A TAIRE LEUR CONSCIENCE CONCERNANT LES QUESTIONS DU RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE OU DE L’EPUISEMENT DES RESSOURCES, COMME L’EAU EN PARTICULIER. LES NAPPES PHREATIQUES ONT ATTEINT DES NIVEAUX ALARMANTS. LE BUT DES TOURS ET DES BATIMENTS CHICS OU FANTAISISTES, QUI CONSOMMENT ENORMEMENT D’ENERGIE, N’EST PAS DE PROCURER SIMPLEMENT UNE MEILLEURE QUALITE DE VIE OU UN MEILLEUR ENVIRONNEMENT PROFESSIONNEL, MAIS AUSSI DE PROJETER UNE IMAGE DE MODERNITE ET DE VILLE COSMOPOLITE. EN TERMES D’INFRASTRUCTURES PUBLIQUES, LES REALISATIONS QUI REVIENNENT A L’ETAT SONT TOUJOURS A LA TRAINE ; EN SOMME, ON CONSTRUIT DES TOURS DE HAUT STANDING PAR CENTAINES TANDIS QUE L’EVACUATION DES EAUX USEES, LA FOURNITURE EN COURANT OU LES BRETELLES ROUTIERES PEINENT A DEVENIR REALITE. GURGAON, DELHI NCR, MARS 2015.
RETOUR À LA MAISON APRES UN DEFILE DE MODE À LA INDIA RUNWAY WEEK. NIKITA, 26 ANS, EST MANNEQUIN PROFESSIONNEL. ELLE S’EST INSTALLEE A DELHI PUIS A GURGAON EN 2007. DIXIT – DELHI ME VA. CE N’EST PAS QUE J’AIME CETTE VILLE, J’AIME EN FAIT LE RAJASTHAN ! (OU ELLE A GRANDI). – QU’EST-CE QUI FERAIT DE DELHI UNE VILLE MEILLEURE? LES GENS DEVRAIENT ETRE PLUS EUX-MEMES. TROP DE GENS SUIVENT LES TRADITIONS ET S’IMITENT LES UNS LES AUTRES. – QUELLE EST LA PREMIERE CHOSE QUE VOUS FERIEZ AVEC UNE SOMME D’ARGENT ILLIMITEE? VOYAGER. EN INDE D’ABORD, J’AIME MON PAYS, ET PUIS EN ESPAGNE ET EN ITALIE. CHHATARPUR FARMS, DELHI SUD, AVRIL 2015.
LE GOLF DE JAYPEE GREENS, UNE MINI VILLE NOUVELLE PRIVEE ET SECURISEE, CONSIDEREE COMME LE PROJET LE PLUS LUXUEUX DE GREATER NOIDA, ELLE-MEME UNE VILLE NOUVELLE. TOUS LES PROMOTEURS IMMOBILIERS IMPORTANTS DE LA REGION DE DELHI NCR VEULENT UNE PART DU GATEAU DE GREATER NOIDA, QUI EST ENCORE AUJOURD’HUI UNE VILLE FANTOMATIQUE. LES QUATRE SECTEURS CENTRAUX SONT OCCUPES À 90 POUR CENT, 5 SECTEURS ONT UN TAUX D’OCCUPATION DE 50 POUR CENT, ET 10 SECTEURS UN TAUX DE 20 POUR CENT. AU DEBUT DES ANNEES 1980, LES AUTORITES REALISERENT QUE LA CROISSANCE RAPIDE DE DELHI ALLAIT FINIR EN CHAOS, ET IL FUT ENTREPRIS DE BATIR DES VILLES SATELLITES AUTOUR DE LA CAPITALE AFIN DE REDUIRE LA PRESSION DEMOGRAPHIQUE. AVANT GREATER NOIDA, DEUX ZONES AVAIENT COMMENCE A SE DEVELOPPER : GURGAON ET NOIDA. PUIS LES ANNEES 1990 ONT CONNU UNE SOUDAINE CROISSANCE ECONOMIQUE. LA MIGRATION VERS LES GRANDS CENTRES URBAINS EXPLOSA LES PREVISIONS. NOIDA, UNE VILLE BATIE AVEC UN VRAI SOUCI DE LA PLANIFICATION, FUT CONCUE POUR ACCUEILLIR LES NOUVELLES POPULATIONS SUR UNE PERIODE DE 20 A 25 ANS. MAIS EN 15 ANS LA SATURATION ETAIT DEJA ATTEINTE. LE GOUVERNEMENT DECIDA ALORS LA CREATION DE GREATER NOIDA, SATELLITE DE NOIDA, UNE VILLE VENDUE COMME COUVRANT LES CRITERES INTERNATIONAUX, A 25 KILOMETRES DE NOIDA. SELON LES ESTIMATIONS DU RECENSEMENT DE 2011, GREATER NOIDA HEBERGE 107.676 HABITANTS. GREATER NOIDA, DELHI NCR, FEVRIER 2016.
LORS DU CONCOURS D’ELEGANCE CARTIER TRAVEL WITH STYLE, UN CONCOURS DE VOITURES DE COLLECTION, SUR LE TERRAIN DU JAIPUR POLO GROUND. NEW DELHI, MARS 2015. *** Local Caption *** NOW DELHI – HIGHWAY TO HELL. AT THE CARTIER TRAVEL WITH STYLE SHOW, CONCOURS D’ELEGANCE, HELD ON THE JAIPUR POLO GROUND. DELHI CENTRAL, MARCH 2015.
LORS DU CONCOURS D’ELEGANCE CARTIER TRAVEL WITH STYLE, UN CONCOURS DE VOITURES DE COLLECTION, SUR LE TERRAIN DU JAIPUR POLO GROUND. NEW DELHI, MARS 2015. *** Local Caption *** NOW DELHI – HIGHWAY TO HELL. AT THE CARTIER TRAVEL WITH STYLE SHOW, CONCOURS D’ELEGANCE, HELD ON THE JAIPUR POLO GROUND. DELHI CENTRAL, MARCH 2015.
SANAM, 38 ANS, NEE ET ELEVEE A DELHI, EST AVOCATE. ELLE A TRAVAILLE SIX ANS A DUBAI. CELIBATAIRE, ELLE SE DIT HEUREUSE DE VIVRE COMME UNE PIERRE QUI ROULE ET QUI N’AMASSE PAS MOUSSE. DIXIT – JE SUIS UNE AVOCATE D’AFFAIRES, PARCE QUE LA JUSTICE LAMBDA EST DEPRIMANTE ET DECEVANTE, TOUT PREND TROP DE TEMPS. LE SYSTEME JUDICIAIRE N’EST PAS ASSEZ MODERNISE. JUSTICE QUI TRAINE EST JUSTICE NON RENDUE ! LE MONDE DES AFFAIRES AU CONTRAIRE EST OBLIGE DE S’ADAPTER AUX TEMPS MODERNES. J’ADORE DUBAI! MAIS A DELHI J’AIME LES GENS ET LES DIVERSES COUCHES SOCIALES. DANS LA MEME JOURNEE ON PEUT Y RENCONTRER TELLEMENT D’INDES DIFFERENTES. J’AI VECU A GURGAON PENDANT UN AN ET DEMI, C’ETAIT SYMPA MAIS LA PLANIFICATION URBAINE LA-BAS EST SANS DESSUS DESSOUS. D’ABORD LES IMMEUBLES ET APRES ON REFLECHIT AU RESEAU ROUTIER ET TOUT LE RESTE. – QU’EST-CE QUI FERAIT DE DELHI UNE VILLE MEILLEURE? IL Y A DES CHANGEMENTS ! C’EST DEVENU PLUS SUR POUR LES FEMMES PAR EXEMPLE. LE GROS PROBLEME ICI C’EST L’ATTITUDE – TU SAIS PAS QUI JE SUIS OU QUOI? – LES GENS PENSENT QUE TOUT LEUR EST DU ET ALLEZ VOUS FAIRE FOUTRE ! – QUELLE EST LA PREMIERE CHOSE QUE VOUS FERIEZ AVEC UNE SOMME D’ARGENT ILLIMITEE? STERILISATION DES CHIENS DE RUE ET OFFRIR DES ESPACES AUX ANIMAUX ERRANTS. MAIS PLUS LARGEMENT, NETTOYER CETTE VILLE, ELLE EST SALE. L’ARGENT EST INUTILE EN FAIT, C’EST LA MENTALITE DES GENS QUI DOIT ETRE MODIFIEE. SUJAN SINGH PARK, NEW DELHI, AVRIL 2015.
EMPLOYE DOMESTIQUE DE LA MAISON FAMILIALE DES PROMOTEURS IMMOBILIERS DE BHARAT CITY BUILDERS, UNE IMPORTANTE SOCIETE DE CONSTRUCTION. VIVEK VIHAR, DELHI EST, AVRIL 2015.
AU PINK CHAMPAGNE SHOW, UN SALON DE JEUNES CREATEURS DE MODE, AU GRAND HOTEL. LE TATOUAGE REPRESENTE SHIRDI SAI BABA, UN MAITRE SPIRITUEL INDIEN NE EN 1838, CONSIDERE PAR SES FIDELES COMME UN SAINT, ET CONNAISSANT DES ADEPTES PARTOUT DANS LE MONDE. IL ETAIT REVERE AUTANT PAR DES HINDOUS QUE PAR DES MUSULMANS. SON ENSEIGNEMENT COMBINAIT DES ELEMENTS DE CES DEUX RELIGIONS ET IL FAISAIT FI DES DISTINCTIONS RELIGIEUSES OU DE CASTE. IL NE MONTRAIT AUCUN INTERET POUR LES BIENS PERISSABLES DE CE MONDE ET SON SEUL SOUCI ETAIT LA REALISATION DE SOI. VASANT KUNJ, DELHI SUD, MARS 2015.
RIA, 27 ANS, AVOCATE ET CHERCHEUSE JUDICIAIRE. RIA EST ARRIVEE A DELHI A L’AGE DE 10 ANS, SUIVANT LES MOUVEMENTS DE CARRIERE DE SON PERE, UN OFFICIER DE LA MARINE. DIXIT – IL Y A DEUX OU TROIS CHOSES QUE J’AIME A DELHI ET BEAUCOUP QUE JE DETESTE. C’EST COMPLIQUE, IL Y A TELLEMENT DE MONDES ICI ET JE NE VIS QUE DANS UN SEUL. LES GENS PEUVENT ETRE TRES AGRESSIFS, MAIS IL RESTE POSSIBLE DE CONNECTER AVEC DES GENS QUI NE SONT PAS DE VOTRE CLASSE SOCIALE, COMME LES CHAUFFEURS DE RICKSHAW. ET PUIS IL Y A DE JOLIS JARDINS ET DE BEAUX ENDROITS DANS LA VILLE. SINON, LA POLLUTION EST LE GRAND PROBLEME, ET LES DIVISIONS SOCIALES SONT ACCABLANTES. LES RICHES NE TRAITENT PAS BIEN LES AUTRES, ILS LES CONSIDERENT COMME DES MERDES, COMME LE PERSONNEL DOMESTIQUE PAR EXEMPLE. – QU’EST-CE QUI FERAIT DE DELHI UNE VILLE MEILLEURE? LE SENS DU BIEN COMMUN. LA FACON DONT LES GENS UTILISENT LES LIEUX PUBLICS. – QUELLE EST LA PREMIERE CHOSE QUE VOUS FERIEZ AVEC UNE SOMME D’ARGENT ILLIMITEE? J’AMELIORERAIS LES ECOLES GOUVERNEMENTALES POUR QUE CHAQUE ENFANT AIT ACCES A UNE BONNE EDUCATION. ICI, SELON L’ECOLE DANS LAQUELLE VOUS ETES PASSE, ON PEUT VOUS RANGER DIRECTEMENT DANS UNE BOITE, UNE CLASSE SOCIALE, UN STATUT. FESTIVAL MAGNETIC FIELDS, ALSISAR, RAJASTHAN, DECEMBRE 2015.
UNE SOIREE PRIVEE DANS LE QUARTIER TRES CHIC DE SAINIK FARMS, AUPARAVANT DES TERRES AGRICOLES TRANSFORMEES EN VILLAS ET PROPRIETES DE LUXE. BEAUCOUP DE VILLAS ONT ETE CONSTRUITES ILLEGALEMENT SUR CES TERRES, OU ONT EMPIETE SUR DES TERRAINS PUBLICS, MAIS LES GENS RICHES SONT MOINS EMBETES PAR LES AUTORITES. SAINIK FARMS, DELHI SUD, MARS 2015.
DE SORTIE A HAUZ KHAS VILLAGE, UN VILLAGE URBAIN DE DELHI QUI EST DEVENU EN QUELQUES ANNEES LE PRINCIPAL LIEU DE CONCENTRATION DE BARS, DE BOITES DE NUIT ET DE RESTAURANTS CHICS, OU LA CLASSE MOYENNE ADORE S’ENCANAILLER. RHEA, 17 ANS, ETUDIE A LA AMERICAN EMBASSY SCHOOL. ELLE EST INDIENNE ET ORIGINAIRE DU NEW JERSEY (USA), ET VIT A DELHI DEPUIS 3 ANS. « J’AI HAI DELHI QUAND JE SUIS ARRIVEE ICI. J’ETAIS DEPRIMEE. PARCE QUE JE N’AVAIS PAS D’AMIS. ET PUIS J’AI RENCONTRE RONALDO ET MA VIE A CHANGEE. » – QUE FERIEZ VOUS AVEC UNE SOMME ILLIMITEE D’ARGENT? « VOYAGER DANS LE MONDE ENTIER ET M’AMUSER. » RONALDO, 17ANS, ETUDIE A LA AMERICAN EMBASSY SCHOOL. IL EST ORIGINAIRE DE PRETORIA (AFRIQUE DU SUD), ET VIT A DELHI DEPUIS 3 ANS. « DELHI ETAIT TRES DIFFERENTE DE MON PAYS. A MON ARRIVEE TOUT LE MONDE ME REGARDAIT BIZARREMENT A CAUSE DE MON APPARENCE. » – QUE FERIEZ VOUS AVEC UNE SOMME ILLIMITEE D’ARGENT? « J’EMMENERAIS MES AMIS POUR UN TOUR DU MONDE. » HAUZ KHAS VILLAGE, DELHI SUD, INDE, FEVRIER 2015.
LORS DE LA AMAZON FASHION WEEK DE DELHI. PARAM, 25 ANS, NE ET GRANDI A DELHI, EST UN BLOGUEUR DE MODE MASCULINE ET S’APPRETE A LANCER SA PROPRE MARQUE. IL A ETUDIE LA MODE A BANGALORE. DIXIT – DELHI EST GENIALE, JAMAIS JE N’IRAIS AILLEURS A PRESENT. AVANT, COMME ETUDIANT, JE NE PENSAIS PAS RESTER, MAIS MAINTENANT JE SAIS QUE JE PEUX BATIR MA CARRIERE ICI. – QU’EST-CE QUI FERAIT DE DELHI UNE VILLE MEILLEURE? METTEZ PLUS DE COULEURS DANS LES VETEMENTS. – QUELLE EST LA PREMIERE CHOSE QUE VOUS FERIEZ AVEC UNE SOMME D’ARGENT ILLIMITEE? J’ACHETERAIS DES TONNES DE TISSUS, OUVRIRAIS UNE BOUTIQUE ET Y EMPLOIERAIS DES GENS PAUVRES. PRAGATI MAIDAN, DELHI SUD, MARS 2015.
TOUS LES DIMANCHES MATIN DE 6 A 9 HEURES, A LIEU LE RAAHGIRI. LE CERCLE INTERIEUR DU GRAND SQUARE CENTRAL DE DELHI, CONNAUGHT PLACE, EST FERME A LA CIRCULATION, ET LES DELHIITES PEUVENT Y MARCHER, FAIRE DU ROLLER, DU VELO, DANSER‚ ET RECLAMENT AINSI, DE MANIERE FESTIVE ET SYMBOLIQUE, UNE POLITIQUE POUR LUTTER CONTRE LE FLEAU DU TRAFIC AUTOMOBILE ET DE LA POLLUTION DE L’AIR. NEW DELHI, DECEMBRE 2015.
TUGHLAKABAD EXTENSION, UNE ZONE D’HABITATION NON LEGALE. CES COLONIES, DANS LE JARGON INDIEN, SONT SOUVENT SITUEES SUR D’ANCIENNES TERRES AGRICOLES QUI ONT ETE ILLEGALEMENT TRANSFORMEES EN TERRAINS CONSTRUITS. LE PLUS RECENT RECENSEMENT ESTIMAIT A QUATRE MILLIONS LES GENS QUI VIVENT DANS CES QUARTIERS NON PLANIFIES. PLUS DE 60 POUR CENT DU TERRITOIRE DE LA VILLE DE DELHI AUJOURD’HUI TIENT DE LA VILLE PIRATE. LES QUARTIERS LEGAUX ET PLANIFIES, QUI ONT ACCES A L’INTEGRALITE DES SERVICES (EAU, ELECTRICITE, TRAITEMENT DES DECHETS, INFRASTRUCTURES…), REPRESENTENT A PEINE 24 POUR CENT DE LA VILLE. ON Y TROUVE EN GRANDE MAJORITE LES CLASSES AISEES ET L’ARMEE BUREAUCRATE DE L’ADMINISTRATION INDIENNE. TUGHLAKABAD, DELHI SUD, MARS 2015.
VIJAY ET SON EPOUSE GYAN AVEC LEUR FILLE, ONT TOUT JUSTE DEBARQUE A DELHI IL Y A DEUX JOURS, DEPUIS L’ETAT CENTRAL DU MADHYA PRADESH. ILS ONT REJOINT DES GENS DE LEUR REGION ET ONT TROUVE UNE PETITE CABANE BASIQUE QUI EMPIETE SUR LE BORD D’UNE GROSSE AVENUE PASSANTE. ILS NE CONNAISSENT PAS LEUR AGE AND NE PURENT REPONDRE A AUCUNE DE MES QUESTIONS HABITUELLES. VIJAY CHERCHE N’IMPORTE QUEL BOULOT, DE PREFERENCE DANS LE SECTEUR DE LA CONSTRUCTION. LES MIGRANTS ECONOMIQUES ARRIVENT QUOTIDIENNEMENT PAR MILLIERS DANS LA REGION DE DELHI NCR. TAHARPUR ROAD, DELHI EST, JANVIER 2016.
DES TRAVAILLEURS ATTENDENT UNE OFFRE D’EMPLOI. LE MARCHE DU RECYCLAGE DE METAUX DE MAYAPURI, QUI SERAIT LE PLUS GRAND D’ASIE. ICI, UNE VOITURE PEUT ETRE DEMANTELEE EN PIECES EN UNE HEURE SEULEMENT. MAYAPURI, DELHI OUEST, MARS 2015.
KANHAIYA BABA, 58 ANS, TRAVAILLAIT COMME TECHNICIEN DANS UNE CENTRALE ELECTRIQUE. UN JOUR IL A ETE IMPLIQUE DANS UN CONFLIT DANS SON SERVICE. UN DE SES SUPERIEURS L’A HARCELE VERBALEMENT, ET KANHAIYA L’A PHYSIQUEMENT ATTAQUE. L’AFFAIRE EST ALLEE EN JUSTICE ET IL A PERDU SON EMPLOI. IL A ALORS DECIDE DE QUITTER AUSSI SA FAMILLE, ET LE MONDE MATERIALISTE, POUR DEVENIR ASCETE ET VIVRE SOUS CETTE VOIE RAPIDE. AVEC LA CONSTRUCTION DE CETTE VOIE RAPIDE, UN PETIT TEMPLE FUT DETRUIT. KANHAIYA A RECUPERE LES IDOLES ET CE QU’IL RESTAIT ET ENTRETIENT A PRESENT LE SITE AFIN DE SERVIR LES DIEUX. DELHI, MARS 2015.
VOIE EXPRESS DE BARAPULLAH. POUR FAIRE FACE A L’AUGMENTATION MASSIVE DU PARC DE VEHICULES PRIVES ET AUX EMBOUTEILLAGES MONSTRES, DES VOIES SURELEVEES SONT CONSTRUITES UN PEU PARTOUT DANS LA VILLE. DELHI SUD, DECEMBRE 2015.
REVATHI ET VASANT, COUPLE D’ARCHITECTES, ONT REALISE DES PROJETS ORIGINAUX ET RAFRAICHISSANTS EN SUIVANT LEUR PRINCIPE DU REGIONALISME CRITIQUE, PARMI LESQUELS LEUR PROPRE RESIDENCE (SUR CETTE PHOTO). LEUR PREMIER PROJET ETAIT UNE RELOCALISATION PARTICIPATIVE DU BIDONVILLE DE KATHPUTLI, POUR LEQUEL ILS OBTINRENT UNE BOURSE DU TIMES OF INDIA. ILS ELABORERENT LES PLANS EN ECOUTANT LES IDEES DES HABITANTS DU BIDONVILLE, QUI VENAIENT REGULIEREMENT A LEUR ATELIER. ILS Y CONSACRERENT UNE ANNEE MAIS LE PROJET FINALEMENT NE VIT JAMAIS LE JOUR. LE GOUVERNEMENT LEUR FIT COMPRENDRE QU’OFFRIR UN TEL PROJET A DES GENS PAUVRES NE SERAIT UN BON EXEMPLE. DIXIT – « DELHI VA DROIT AU DESASTRE. CE N’EST PAS AINSI QUE LES HUMAINS DEVRAIENT VIRE. L’ANGLETERRE A DEVELOPPE DE L’URBANISME PARTICIPATIF PAR EXEMPLE, ICI CE N’EST MEME PAS POSSIBLE EN REVE. L’IDEE MEME DE L’URBANISME NE FUT PAS COMPRISE DANS LE MASTER PLAN DE 1962, CAR IL A CASSE L’IDEE DE LA PROXIMITE DU LIEU DE TRAVAIL ET DE LA RESIDENCE, QUI EST FONDAMENTALE CHEZ LES INDIENS. » REVATHI (A GAUCHE), 60 ANS: DIXIT – « DELHI EST UNE VILLE D’OPPORTUNITES, DE POUVOIR, DONC C’EST BON POUR NOUS. MAIS JE VAIS AU CHAMP DE BATAILLE LORSQUE JE SORS. » – COMMENT FAIRE DE DELHI UN MEILLEUR ENDROIT? « DELHI A BESOIN D’UNE MEILLEURE ACCEPTATION STRUCTURELLE DE TOUTES LES COUCHES DE LA SOCIETE. ET J’AIMERAIS VOIR LA VILLE S’ENGAGER DANS PLUS D’URBANISME PARTICIPATIF, MAIS CE QUI RESTE DE DELHI EST AVALE PAR LES MAFIAS DE PROMOTEURS. » – QUE FERIEZ VOUS AVEC UNE SOMME ILLIMITEE D’ARGENT? « JE N’AI PAS BESOIN DE CET ARGENT, JE SUIS HEUREUSE COMME ÇA. » VASANT (A DROITE), 69 ANS, DIXIT: « J’AIME DELHI, JE M’Y SUIS HABITUE. » – COMMENT FAIRE DE DELHI UN MEILLEUR ENDROIT? « DANS LES ANNEES 1960 ET 1970 IL EXISTAIT UNE CONSCIENCE POUR EN FAIRE UN MEILLEUR ENDROIT, ET PUIS TOUT EST DEVENU POUVOIR DE L’ARGENT SANS AUCUNE PERTINENCE SOCIALE. LES CHOSES NE CHANGERONT PAS, A MOINS QU’IL Y AIT UNE REVOLUTION. » – QUE FERIEZ VOUS AVEC UNE SOMME ILLIMITEE D’ARGENT? « JE N’EN AI PAS BESOIN, JE MENE UNE VIE SIMPLE. » ANANGPUR, DELHI NCR, INDE, AVRIL 2015.
MANIFESTATION ORGANISEE PAR LE CYSS, L’AILE ETUDIANTE DU PARTI POLITIQUE AAM AADMI (AAP – PARTI DE L’HOMME ORDINAIRE), SUITE AU SUICIDE D’UN ETUDIANT DALIT (INTOUCHABLE), ROHIT VEMULA, DANS LA VILLE D’HYDERABAD AU SUD DU PAYS. ILS PROTESTENT CONTRE LA DISCRIMINATION PAR LA CASTE. AVANT CELA, L’AFFAIRE DU VIOL COLLECTIF DE JYOTI SINGH PANDEY EN 2012 ET LES MANIFESTATIONS MONSTRES QUI SUIVIRENT, QUI FIRENT LES TITRES DE LA PRESSE MONDIALE, REVELA CENT L’EXISTENCE D’UNE CONSCIENCE POLITIQUE PARMI LES NOUVELLES GENERATIONS ISSUES DES CLASSES MOYENNES, ET LEUR ESPOIR DE CHANGEMENTS PROFONDS DANS LA SOCIETE INDIENNE, ENCORE TROP SOUVENT ANCREE DANS DE VIEUX SCHEMAS DE PENSEE OU ENGLUEE DANS LA CORRUPTION POLITIQUE, PAR EXEMPLE. MAIS DANS LE MEME TEMPS, LA TOUTE-PUISSANTE CULTURE CONSUMERISTE OCCUPE FORTEMENT L’ATTENTION DE CETTE JEUNESSE AVIDE DE TOUTES CES CHOSES QUE BIEN SOUVENT LEURS PARENTS N’ONT PAS CONNUES SOUS LE SOCIALISME NEHRUVIEN. NEW DELHI, FEVRIER 2016.
MANIFESTATION D’ETUDIANTS DE LA JNU (JAWAHARLAL NEHRU UNIVERSITY) CONTRE L’ARRESTATION DE KANHAIYA KUMAR. LE MOUVEMENT S’EST REPANDU A TRAVERS DE NOMBREUX CAMPUS DU PAYS. KANHAIYA KUMAR, LEADER D’UN SYNDICAT ETUDIANT, AINSI QUE D’AUTRES ETUDIANTS, ONT ETE ACCUSES DE SEDITION ET D’ANTI-PATRIOTISME (D’APRES UNE LOI DATANT DE L’EPOQUE COLONIALE BRITANNIQUE) POUR AVOIR EXPRIME PUBLIQUEMENT LEUR OPINION SUR LA PENDAISON D’AFZAL GURU (UN SEPARATISTE CACHEMIRI ACCUSE DE PARTICIPATION A L’ATTAQUE TERRORISTE AU PARLEMENT INDIEN EN 2001, EXECUTE LE 9 FEVRIER 2013) ET SUR LA SITUATION GENERALE AU CACHEMIRE. LES ETUDIANTS ONT MARCHE CONTRE CE QU’ILS CONSIDERENT ETRE UNE ATTEINTE A LA LIBERTE D’EXPRESSION. L’UNIVERSITE JAWAHARLAL NEHRU A TOUJOURS ETE CONNUE POUR SES IDEES DE GAUCHE ET SON SENS DU DEBAT ET DE L’AGITATION. C’EST DE CETTE UNIVERSITE QU’UN GRAND NOMBRE D’INTELLECTUELS DU PAYS SONT SORTIS. L’AFFAIRE DU VIOL COLLECTIF DE JYOTI SINGH PANDEY EN 2012, QUI FIT LES TITRES DE LA PRESSE MONDIALE, REVELA L’EXISTENCE D’UNE CONSCIENCE POLITIQUE PARMI LES NOUVELLES GENERATIONS ISSUES DES CLASSES MOYENNES, ET LEUR ESPOIR DE CHANGEMENTS PROFONDS DANS LA SOCIETE INDIENNE, ENCORE TROP SOUVENT ANCREE DANS DE VIEUX SCHEMAS DE PENSEE OU ENGLUEE DANS LA CORRUPTION POLITIQUE, PAR EXEMPLE. MAIS DANS LE MEME TEMPS, LA TOUTE-PUISSANTE CULTURE CONSUMERISTE OCCUPE FORTEMENT L’ATTENTION DE CETTE JEUNESSE AVIDE DE TOUTES CES CHOSES QUE BIEN SOUVENT LEURS PARENTS N’ONT PAS CONNUES. NEW DELHI, MARS 2016.
La vidéo accompagnant l’exposition Now Delhi – Les Trente Désastreuses.

Expositions
  • Exposition à la Maison Européenne de la Photographie, Paris, du 09 novembre 2016 au 29 janvier 2017.
  • Exposition au festival photographique L’Oeil Urbain, Corbeil-Essones, du 31 mars au 21 mai 2017.
  • Exposition au festival Etonnants Voyageurs, Saint-Malo, les 3, 4 et 5 juin 2017.
  • Exposition au festival de L’Oeil-en-Seyne à la Villa Tamaris, exposition collective de l’agence Signatures qui y célèbre ses 10 ans d’existence, du 30 septembre au 12 novembre 2017.

Revue de presse
Visual Portfolio, Posts & Image Gallery for WordPress

2016_Polka_Now_Delhi_01

2016_Polka_Now_Delhi_02

2016_Polka_Now_Delhi_03

2016_Polka_Now_Delhi_04

2016_Polka_Now_Delhi_05

2016_Polka_Now_Delhi_06

2016_Polka_Now_Delhi_07

2 Comments on “Now Delhi – Les 30 désastreuses”

  1. De Notre-dame-des-landes à Dehli, manifestement toujours cette constante d’un travail exigeant et d’une grande esthétique !
    Merci encore, en espérant que tout ceci soit récompensé…je parle de la lutte comme de l’oeuvre en cours.

  2. Pingback: The ARTchemists - A l’avant garde : Johann Rousselot - Now Delhi, les trente désastreuses ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up