L'oeil public

Colères – Printemps arabes

Les peuples arabes à bout – Icônes révolutionnaires

Avec le soutien du CNAP – Centre National des Arts Plastiques

Nominé aux Sony World Photography Awards 2012 en Portrait Fine Art

Exposé à Visa pour l’Image 2012

 

  • Exposition à l’Iremmo, 2013.
  • Exposition Printemps Arabes, 2012/2013 à Marseille puis Dunkerque. Commissaire d’exposition : Alain Mingam.

’1/25′ – Egypte

Juin 2012 – Egypte
Portraits de militants et acteurs de la révolution égyptienne du 25 janvier 2011, qui aboutit à la chute du président Hosni Moubarak le 11 février 2011. Un an et demi après, pour la plupart la révolution continue, tant est long le temps d’asseoir les acquis démocratiques. Entretemps les Frères Musulmans ont remporté la mise politique, mais la graine du changement semble être bel et bien plantée.
L’inspiration graphique de cette série est venue des murs tout autour de la place Tahrir. Des couches successives de graffitis, de dessins, de recouvrement de la municipalité, de nombreux pochoirs,… m’ont donné l’envie de reproduire l’esprit de ces murs à ma manière en y insérant ces divers activistes.

’2/20′ – Maroc

Novembre 2011 – Maroc
Portraits de militants du M20 – Mouvement du 20 Février, organisation rassemblant tous les contestataires de la monarchie non parlementaire, et réclamant la fin de la corruption, du népotisme, et plus de justice, de droits, et de libertés individuelles. Ce mouvement a organisé un grand nombre de manifestations durant toute l’année dans les grandes villes du pays, et avait appelé au boycottage des élections législatives anticipées du 25 novembre 2011, décidées par le « Mahzen » (le gouvernement monarchique) en espérant ainsi calmer la rue et éviter une contagion du printemps arabe.
L’inspiration graphique de cette série est venue de l’omni-présence du portrait du roi Mohamed VI, des petits commerces aux grands hôtels, dans les gares et bien entendu les bâtiments administratifs. J’ai décidé d’un crime de lèse-majesté en remplaçant son image par celle des activistes.

’3/15′ – Syrie

Septembre 2011 – Turquie
Portraits de réfugiés syriens réalisés en Turquie dans la province de Hatay, où ils se sont réfugiés par milliers pour éviter la répression du régime de Bachar El Assad, et pour certains témoigner de la situation grâce à un activisme Internet quotidien basé quasi exclusivement sur la mise en ligne de vidéos amateurs via la plateforme Youtube.
L’inspiration graphique de cette série est née de l’abondance indécente des vidéos amateurs, parfois insoutenables, et principal témoignage de la situation dans le pays à ce moment-là (voir la vidéo compilée).

’2/17′ – Libye

Mars 2011 – Libye
Portraits réalisés à Benghazi et vers la ligne de front à Brega. Tous les graffitis et slogans ont été trouvés sur les murs de la ville ou à l’intérieur du centre des médias sur la place de la Mahkama à Benghazi. Qui ont donné la direction principale de l’inspiration graphique de cette série.

’1/14′ – Tunisie

Janvier Février 2011 – Tunisie
Portraits d’activistes et dissidents anti Ben Ali qui ont joué leur partition de la révolution du 14 janvier via Internet. Blogueurs, relayeurs hyper-actifs sur Facebook, informaticiens, journalistes de données, …
L’inspiration graphique de cette série est faite de captures d’images sur le web. Symboles, codes et timelines facebook, twitter etc… Je suis allé « photographier » sur la toile.

Revue de presse
Le Monde | 07.09.2012
Par Claire Guillot

La Croix | 06.09.2012
Par Armelle Canitrot

Rage Mag | 07.09.2012
Par Margaux Duquesne

France 3 Languedoc-Roussillon et les étudiants de l’ESJ Montpellier | 06.09.2012
Propos recueillis par Giulia De Meulemeester et Romain Dimo

L’Indépendant Perpignan | 07.09.2012
Par Frédérique Michalak

Documenter les révolutions arabes : symboles et emblèmes | 12.09.2012
Par Yves Gonzalez-Quijano

TV5 Monde – Journal de l’Afrique | 12.09.2012

Image de prévisualisation YouTube

9 réponses pour “Colères – Printemps arabes”

  1. Nelbi dit :

    Très belles photos, merci pour toi et merci pour eux

  2. guesmi dit :

    vous avez oublié olfa riahi :((

  3. Johann Rousselot Johann Rousselot dit :

    En effet, pourtant ce n’est pas faute de l’avoir croisée à plusieurs reprises. Mais à partir du moment où je me suis dit il faut que je fasse son portrait je n’ai plus réussi à mettre la main sur cette fille surbookée qui oublie parfois même de dormir… Mais rien ne m’empêche de le faire la prochaine fois que je passerai par Tunis. C’est ce que je ferai. Pour l’Histoire.

  4. nadia dit :

    Très belles photos! Il manque Olfa, Fatma, Big … et bien d’autres.

  5. agharass dit :

    Pourquoi ceux du Maroc vous avez pris des photographies des portraits et non pas photographier la personne elle même ?.

    Merci pour votre réponse

  6. Johann Rousselot Johann Rousselot dit :

    J’ai pris les gens en photo, et ensuite je les ai intégré dans ces cadres où figure normalement la photo du roi Mohamed VI. Il s’agit d’un photomontage, comme toutes les images de ce projet.

  7. [...] des quelques échantillons présentés ici, il faut voir l’ensemble de ce travail sur son site.) Photomontages donc, images artificielles par conséquent, qui s’avèrent en définitive plus [...]

  8. YGQ dit :

    Bonjour,
    De retour de Visa pour l’image où j’ai eu le plaisir d’apprécier votre travail, je me suis permis d’utiliser vos images (en mettant en lien cette page), accompagnées de quelques commentaires qui renvoient en partie à l’histoire cinématographique (et à la question de l’image) en Syrie. Cela se trouve ici : http://cpa.hypotheses.org/3795

  9. Johann Rousselot Johann Rousselot dit :

    Merci beaucoup YGQ ! J’ai apprécié votre appréciation.

Laisser un commentaire